Coronavirus et son impact sur la fertilité

Avec les nouvelles du virus Corona qui changent de minute en minute, il peut être accablant et même effrayant de se tenir à jour

Avec le nombre de cas confirmés augmentant chaque jour, la fermeture des écoles, les gens qui perdent du travail, les bars et les restaurants ferment leurs magasins, les rayons des supermarchés vides, les gens se disputent les rouleaux de toilettes et la menace d'une récession mondiale, on a vraiment l'impression que nous sommes sur le point de entrez Armageddon. Le moment d'une pandémie mondiale ne sera jamais correct, mais pour ceux qui sont en plein milieu d'un cycle de FIV, ou sur le point d'entreprendre un traitement de fertilité, le moment est vraiment VRAIMENT pour le moins. Il a laissé des milliers d'hommes et de femmes dans le monde concernés et inquiets quant à la perspective de devenir un jour un parent.

Lorsque vous essayez de concevoir, il est de plus en plus intimidant de naviguer dans les conseils de santé. "Aurai-je besoin de suspendre mon traitement?" "Quand pourrai-je recommencer?" "Je dois transférer la semaine prochaine - est-ce que je mets mon embryon en danger?" Ce ne sont là que quelques-unes des questions posées.

Depuis l'apparition du nouveau virus corona connu sous le nom de Covid-19 à la fin de 2019, près de 200,000 cas ont été signalés dans le monde. L'OMS l'a classée comme pandémie et les politiciens demandent aux gens de pratiquer l'éloignement social. Le virus devrait émerger dans tous les pays.

Il existe encore de nombreuses incertitudes et inconnues quant aux effets du virus sur différents groupes de la population. Le taux de mortalité est actuellement le plus élevé chez les personnes de plus de 60 ans et / ou immunodéprimées. Ce que l'on ne sait pas actuellement, c'est quel est l'impact de Covid-19 sur la reproduction et la grossesse.

L'American Society for Reproductive Medicine (ASRM) a publié une brève déclaration d'orientation le 12 mars 2020

Sur la base des informations qu'ils ont actuellement compilées, l'ASRM a recommandé que tous les patients qui envisagent d'utiliser des donneuses d'ovules, des donneurs de sperme ou des porteuses de substitution devraient éviter de devenir enceintes lorsqu'elles sont malades.

À ce stade, tous les patients qui subissent actuellement des traitements actifs d'infertilité devraient envisager de congeler leurs ovules et / ou embryons et attendre de faire leur transfert d'embryon jusqu'à ce qu'ils soient libérés de Covid-19. Catherine Racowsky, PhD Présidente de l'ASRM, a déclaré:

«Comme les professionnels de la santé du monde entier, nous prenons très au sérieux l'épidémie de COVID-19. Nous réunissons un groupe d'experts et examinons toutes les données disponibles afin que nous puissions aider nos membres et leurs patients à naviguer dans leur cheminement de construction familiale face à cette épidémie. Nous travaillerons aussi rapidement que possible, bien que nous demandions de la compréhension en recherchant les meilleures données sur lesquelles baser nos recommandations. En attendant, nous exhortons tout le monde à se laver les mains, à ne pas se toucher le visage et à pratiquer autant de distanciation sociale que possible. »

En Europe, la Société européenne de reproduction humaine et d'embryologie (ESHRE) a renforcé cette déclaration dans un tweet

«ESHRE conseille aux patientes en fertilité de ne pas tomber enceintes à ce stade. Pour les patientes déjà sous traitement, ESHRE suggère d'envisager une grossesse différée avec congélation d'ovules ou d'embryons pour un transfert d'embryon ultérieur. »

Il y a certainement beaucoup de choses à penser et à planifier pendant cette pandémie en cours, qui devrait durer au cours des prochains mois, et peut-être même plus longtemps

Pour toute personne aux prises avec des problèmes de fertilité, cette incertitude ajoutera certainement au stress et à l'inquiétude, mais il est également important de se rappeler que vous n'êtes pas seul.

Si vous avez des inquiétudes ou des préoccupations, n'hésitez pas à nous écrire à info@IVFbabble.com et n'oubliez pas que nos experts sont toujours à votre disposition pour vous offrir un soutien et des conseils.

Partagez vos pensées à mystory@ivfbabble.com ou sur nos pages de médias sociaux @ivfbabble. Nous sommes tous ici pour nous aider mutuellement en cette période difficile.

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Traduire "