Un nouveau rapport montre qu'un bébé sur 20 est né en Australie par FIV

L'Australie a eu 14,355 bébés nés par FIV en 2018, selon une nouvelle étude

Le rapport de l'Université de New South Wales montre que cela représente près d'un bébé sur 20 né par FIV, soit environ un dans chaque classe.

Le rapport indique également qu'il y a eu 84,064 cycles de FIV lancés en 2018, une augmentation de 2.2% par rapport à 2017.

L'auteur principal du rapport, le professeur Georgina Chambers, a déclaré: «Le taux de natalité après les cycles de transfert d'embryons congelés (29.3%) était plus élevé que les cycles de transfert d'embryons frais (24.6%).»

Le taux de naissances vivantes était plus élevé chez les femmes plus jeunes: pour les femmes de moins de 30 ans, le taux de naissances vivantes par transfert d'embryon était de 40.4% pour les cycles frais et de 34.9% pour les cycles de décongélation.

Pour les femmes âgées de 40 à 44 ans, le taux de naissances vivantes par transfert d'embryon était de 9.5% pour les cycles frais et de 20.1% pour les cycles congelés.

«La raison de l'augmentation du taux de naissances vivantes après des cycles congelés chez les femmes plus âgées est principalement parce que l'embryon a été créé dans un cycle frais plus tôt alors qu'elle était plus jeune et parce que les tests génétiques préimplantatoires sont plus fréquemment utilisés chez les femmes plus âgées pour sélectionner des embryons viables», explique Société de fertilité de Australie (FSA), le professeur Luk Rombauts.

Le rapport a également déclaré que la proportion de jumeaux et de triplés nés après un traitement de FIV est maintenant de 3.2% - un niveau record en Australie et en Nouvelle-Zélande depuis 40 ans.

L'université a déclaré que ce creux historique était dû à la proportion accrue de cycles de FIV où un seul embryon est transféré, passant de 79% en 2014 à 91% en 2018.

Le professeur Chambers a déclaré: «En comparaison, le pourcentage de naissances multiples suite à un traitement par FIV était de huit pour cent au Royaume-Uni et de 13 pour cent aux États-Unis pendant la même période.»

Le rapport, financé par la Fertility Society of Australia (FSA), et contenant des données soumises par toutes les cliniques de FIV d'Australie et de Nouvelle-Zélande, contient des informations sur les cycles de FIV entrepris en 2018 et les bébés qui en résultent nés en 2018 et 2019.

Les données présentées dans ce rapport sont gérées par l'Unité nationale d'épidémiologie et de statistiques périnatales (NPESU) au sein de l'UNSW. Centre de recherche Big Data en santé et École de la santé des femmes et des enfants.

Le professeur Rombauts dit que la FIV pourrait aider à renforcer le taux de fertilité en Australie

«La FIV représente un nombre important de bébés, et surtout la majorité de ces bébés étaient des célibataires, ce qui est plus sûr pour les mères et les bébés», dit-il.

«On estime qu'au cours des 40 dernières années, plus de huit millions de bébés sont nés par FIV dans le monde, une contribution significative à la population.»

Premier bébé FIV d'Australie, Candice Thum, a célébré son 40e anniversaire en juin 2020.

Elle était la première des 200,000 XNUMX bébés nés via un traitement de fertilité dans l'hémisphère sud.

Avez-vous eu un bébé FIV en Australie? Nous serions ravis d'entendre votre histoire. Courriel mystory@ivfbabble.com

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Traduire "