HFEA rassure les patientes britanniques de FIV qu'il n'est pas prévu de fermer les cliniques de fertilité

La Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA) a déclaré qu'elle espérait que malgré les nouveaux verrouillages locaux, une nouvelle fermeture nationale des cliniques de fertilité ne devrait pas être nécessaire.

La HFEA Cette déclaration intervient au milieu de l'augmentation inquiétante des cas de COVID-19 à travers le Royaume-Uni et espère qu'elle fournira une certaine assurance sur le traitement de la fertilité aux patients.

En mai 2020, tous les HFEA cliniques agréées ont dû établir une stratégie de début de traitement montrant comment ils pouvaient fournir un service sécuritaire à leur personnel et à leurs patients pendant la pandémie.

La HFEA a déclaré que ces stratégies sont régulièrement examinées par les cliniques et ses inspecteurs, et que toutes les cliniques devraient suivre les dernières directives des organismes professionnels britanniques - la British Fertility Society et l'Association of Reproductive and Clinical Scientists.

Une porte-parole de la HFEA a déclaré: «Alors que la pandémie se poursuit, nous reconnaissons que les cliniques individuelles peuvent être confrontées à des circonstances où elles devront se demander si elles peuvent continuer à maintenir un service sûr pendant un certain temps - par exemple si elles ont un personnel de haut niveau. maladie ou leur hôpital local décide de restreindre certains services aux patients.

«Nous attendons des cliniques qu'elles suivent les conseils professionnels et locaux et qu'elles examinent et adaptent leur stratégie de traitement pour garantir que le traitement de fertilité puisse continuer à être fourni en toute sécurité.»

Des milliers de couples dévastés ont vu leur traitement suspendu en mars en raison du coronavirus. Ils ont dû attendre six semaines avant que les cliniques soient autorisées à rouvrir et que leur traitement commence.

La limite de stockage des œufs, du sperme et des embryons congelés a été étendue pendant l'épidémie de coronavirus

La HFEA a également annoncé que la limite de stockage des œufs, du sperme et des embryons congelés a été prolongé de deux ans.

Une nouvelle législation est entrée en vigueur le 1er juillet 2020, afin que les personnes suivant un traitement de fertilité pendant la pandémie de coronavirus aient plus de temps pour poursuivre leur traitement.

La nouvelle loi, intitulée le Règlement de 2020 sur la fertilisation et l'embryologie humaines (période de stockage statutaire pour les embryons et les gamètes) (coronavirus).

La HFEA a déclaré que si quelqu'un a des questions concernant ses ovules, son sperme et ses embryons congelés, il lui recommande de contacter sa clinique.

Votre traitement a-t-il été interrompu par le COVID-19? Quelle a été votre expérience? Nous serions ravis de connaître votre voyage. Courriel mystory@ivfbabble.com

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Traduire "