FIV Babble

La campagne pour changer les règles de la FIV de ma belle-mère prend de l'ampleur

Une campagne lancée par un groupe de femmes qui appellent à des modifications de la législation sur la FIV pour donner aux belles-mères de tout le pays l'accès au traitement de FIV du NHS prend de l'ampleur

Deux groupes se faisant appeler le Stepmother Collective et @UKStepmum ont lancé une pétition pour faire changer la loi et ont déjà recueilli près de 16,000 XNUMX signatures publiées sur Change.org

L'histoire de Sarah Barr a été publiée pour la première fois par Lincolnshire Radio FM et racontait sa déception de ne pas être admissible au traitement de FIV en raison du fait que son partenaire avait déjà un enfant.

Son partenaire a une fille issue d'une relation précédente et le couple n'a pas pu concevoir après plusieurs années d'essais.

Elle a dit dans une interview avec le Radio Planète: « Je n'ai absolument rien fait de mal. Au contraire, j'ai sacrifié une grande partie de ma vie pour aider mon partenaire à élever partiellement son enfant avec lui, sa mère et son beau-père.

« Je suis déjà trahi par mon propre corps, pourquoi devrais-je être trahi par les GCC locaux qui appliquent essentiellement cela ?

« C'est presque comme si vous faisiez le deuil d'un enfant que vous n'avez pas encore eu.

"Je n'ai pas cette opportunité de pouvoir être maman et c'est une envie que vous avez, ce chagrin d'amour et le désir d'avoir un bébé."

L'histoire de Sarah est devenue virale et maintenant les magazines nationaux, Closer et Bella ont soutenu la campagne.

Vous êtes beau-parent et aimeriez devenir parent ? Vous a-t-on refusé un traitement parce que votre partenaire a déjà un ou plusieurs enfants ? Nous aimerions entendre votre histoire, envoyez un e-mail à mystory@ivfbabble.com.

Ajouter un commentaire